Une histoire de performances

Les performances multiples FUELSTAR ont déjà été enregistrées sur tout carburant et toute taille de moteurs.

  1. La distribution calibrée de micro-particules d'alliage d'étain dans le carburant à la sortie du catalyseur de combustion FUELSTAR fut démontrée par un test UTAC de janvier 2000 (proces Réf. 99/08179).
  2. Depuis octobre 1999, des milliers de FUELSTAR ont été installés sur des voitures (Citroën, Peugeot, Renault, Aline, Alfa Roméo, Lancia, Ferrari, Porsche, Mercedes, Rolls Royce, Talbot, Jaguar, MG, BMW...) et motos (BMW, Terrot, Ducati, Triumph, BSA, Ariel, Honda, Guzzi) anciennes pour rouler à l'essence sans plomb 95.
  3. De Mai à Juillet 1999, une Traction-Avant 11B de 1953 a participé avec succès au Rallye "Tour du Monde en 80 jours", équipée d'un FUELSTAR sur plus de 34 000 kms sans soucis de carburation, ni de récession de soupape.
  4. De nombreux tests effectués en Australie (NATA) depuis 1995 sur les émissions d'oxyde d'étain dans le gaz d'échappement de moteurs équipés de FUELSTAR ont également démontré de simples traces non mesurables.